Médoc-Listrac-Moulis

Entre océan et estuaire de la Gironde, le Médoc viticole est une vaste “presqu’ïle du vin” étendue sur plus de 80 km de long pour 10 de large, entre Blanquefort au sud et Saint-Vivien-en-Médoc au nord. Une région aux multiples contrastes, qui offre aussi bien des horizons plats (près de Margaux) que des croupes (vers Pauillac), ou encore un univers à la fois terrestre et maritime dans sa partie nord.

La grande richesse du Médoc tient dans ses sols graveleux, descendant en pentes douces vers l’estuaire de la Gironde, terre d’eléction de vins rouges de garde à dominante de cabernet-sauvignon, au premier rang desquels les crus classés de 1855.

Deux zones ici : le Haut-Médoc, de Blanquefort à Saint-Seurin-de-Cadourne, et le nord Médoc, de Saint-Germain-d’Esteuil à Saint-Vivien. Le vignoble se répartit en huit AOC : deux appellations sous-régionales (médoc et haut-médoc : 60 % du vignoble médocain) et six appellations communales (saint-estèphe, pauillac, saint-julien, listrac-médoc, moulis-en-médoc et margaux) qui produisent les vins les plus réputés et la plupart des crus classés.

Newsletter

Remonter